Le GRAND LYON revient à la régie publique

Lundi 14 décembre 2020, la Métropole de Lyon tourne une page historique en votant la création d’une régie publique de l’eau et, partant, la fin de plus de 160 ans de délégation privée, dans une ville qui a vu naître les deux géants mondiaux du secteur (la Générale des eaux, créée pour gérer le réseau lyonnais, et quelques années plus tard la Lyonnaise des eaux, fondée par des Lyonnais pour administrer le réseau parisien). Promesse de campagne du nouveau président écologiste Bruno Bernard, le retour à une régie publique métropolitaine de l’eau devra permettre la mise en place d’une « tarification sociale et progressive sans hausse de tarif » et de « limiter la surconsommation » d’une ressource plus aussi inépuisable qu’on ne l’imaginait dans une ville abreuvée par deux « fleuves ».

Voici en introduction de son article dans le média indépendant lyonnais L’Arrière – Cour ce qu’écrit la journaliste Maïa Rosenberger

En quoi la maîtrise publique améliore-t-elle la gestion de l’eau ?

« Finalité écologique, finalité démocratique, finalité de droit humain (non-exclusion), finalité d’équité (péréquation), sont toutes des objectifs qu’aucune entreprise privée n’a vocation à assumer mais que doivent poursuivre les autorités publiques. Si la maitrise publique n’est pas une GARANTIE d’une bonne gestion, elle seule, nous permet de choisir les finalités d’intérêt public avant celle de rentabilité : la vie avant le profit au sens propre. »

Sylvie Paquerot
Professeure agrégée, École d’études politiques, Université d’Ottawa (Canada)
Membre du CA de la Fondation Danielle Mitterrand

En quoi la maîtrise publique améliore-t-elle la gestion de l’eau ?

Les assos et les élections municipales

Des associations ont interpelé les candidats aux élections municipales de leurs communes :

EN TOURAINE

« bonjour à tous,

 afin d’enrichir les débats lors des municipales 2020, nous avons envoyé  à de nombreux candidats un questionnaire sur la gestion de l’eau. Nous avons déjà reçu des réponses. Nous vous invitons à en prendre connaissance en allant visiter notre site.

cordialement

 la Présidente, Denise Ferrisse

https://www.eau-touraine.fr/

ps : ce message est envoyé aux adhérents et sympathisants ainsi qu’à la presse. »

DANS LE LAURAGAIS

« Nous faisons la même démarche dans la communauté de communes de Castelnaudary, pas très loin de Toulouse. Nous essayons de rencontrer les candidats de nos 43 communes, ce n’est pas facile mais on en profite pour les informer sur la régie publique ! En fait il ne s’agit pas d’un questionnaire mais d’un « Appel » que nous proposons aux candidats de rejoindre.

Plus d’infos par ici : http://www.eaubiencommunlauragais.fr

Fanny, pour l’association Eau Bien Commun Lauragais  »

DANS LE BRIANÇONNAIS

Bonjour,
Nous avons aussi distribué un questionnaire (ci-joint, pour info) aux candidats du Briançonnais (13 communes) et encouragé nos adhérents/amis à leur poser des questions dans les réunions publiques.
Les retours à ce jour sont … maigres (comme il y 6 ans) mais on sème !
Les réponses sont/seront placées sur notre site :  www.esb-briancon.org
Cordialement,
Yves MITTAINE  (président, Eau-Secours-Briançonnais)

13 juin 2020: Tribunal européen de la Nature

Le Tribunal européen des droits de la Nature : En défense des écosystèmes aquatiques, mené par la société civile, se tiendra le 13 juin 2020 à Marseille-France. De cette manière, le Tribunal entend faire face aux défis de la reconnaissance de l’écocide et des violations des droits de la nature dans la région.

Les cas de violation des droits de la nature concernant les écosystèmes aquatiques en Europe doivent être soumis avant le 11 décembre. Deux cas seront sélectionné en fonction d’un ensemble défini de critères.

Préparer les élections

France Eau Publique et son Manifeste pour une eau durable

A quelques mois des élections municipales 2014 , France Eau Publique (FEP) avait appelé les élu.e.s à s’emparer de l’eau pour en faire un levier démocratique de développement, en publiant son « Manifeste pour une eau durable : la gestion publique, un choix d’avenir pour les territoires ».

En 2020 nous serons appelé à voter à nouveau: une bonne raison pour revoir ce qui se disait alors et relancer nos démarches vers les « nouveaux » candidats

Porteuse de valeurs fortes, la gestion publique s’appuie sur l’engagement des élu.e.s au service de l’intérêt général, sans actionnaire à rémunérer. Source d’emploi local reposant sur un lien de proximité, elle garantit un pilotage local de la ressource, en toute transparence, pour faire de chaque citoyen et usager un acteur de la gestion de l’eau.

Voir davantage sur le site de FEP

 

Campagne « L’eau est un droit »

 Nous relayons l’appel de la coordination EAU Ile de france relatif à la campagne lancée en novembre 2019
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Bonjour,

j’attire votre attention sur la campagne « l’eau est un droit » à laquelle la Coordination EAU Île-de-France et la Coordination EAU bien commun France sont associées.

Voir ici la présentation de cette campagne:

http://z9p9.mjt.lu/nl2/z9p9/5rw60.html?m=AL4AAFWel5QAAchjyW4AAAhBT0QAAVH9u1UAAGJtAAYrkQBdzQ_sPX_vZFdOTbuD2uykk3nLrwAF6GQ&b=7d962243&e=c0a77fcd&x=MRzD4vf3VJ1yNRlQTaoepsaNVBa1OfdYMAvTEppO6Tw

Son lancement est prévu la semaine prochaine à l’occasion du salon des maires.

Cordialement, Jean-Claude Oliva

Coordination EAU Île-de-France

103 bis, rue de Charenton
75012 PARIS
Tel: 09 80 48 71 26

 

 

 

 

 

 

 

A Vittel , Nestlé privatise l’eau

Vittel: 6 associations en appellent au préfet

En mars 2018, les associations lançaient l’alerte : à Vittel, Nestlé Waters surexploite la nappe phréatique depuis 25 ans. La situation est telle que la question de l’alimentation en eau potable des riverains se pose. Depuis, une solution alternative bancale a été proposée, une concertation publique a été organisée… mais la situation stagne. France Nature Environnement et 5 associations locales en appellent désormais au Préfet. Il faut à tout prix abroger les arrêtés qui autorisent Nestlé Waters à épuiser l’eau de Vittel depuis 25 ans.

http://coordination-eau.fr/2019/03/vittel-6-associations-en-appellent-au-prefet/

et aussi

A lire sur le site de Reporterre cet article qui dénonçait déjà en mai 2018 les conditions d’attribution à Nestlé  du droit de prélever l’eau dans la nappe phréatique

en cliquant ou en  recopiant le lien suivant:

https://reporterre.net/A-Vittel-Nestle-privatise-la-nappe-phreatique