VEOLIA, CAC 40, ET CRISE SANITAIRE

Les affaires se poursuivent pour les multinationales, et notamment chez Véolia malgré la crise sanitaire.

Malgré les crises sanitaire et boursière, les entreprises européennes ont commencé à distribuer à leurs actionnaires les quelque 359 milliards d’euros de dividendes — soit 12 milliards de plus que l’an passé — , correspondant aux gains 2019.

En Europe, explique le site Boursorama, la France a tout particulièrement tiré son épingle du jeu avec un volume de dividendes qui a bondi de 12 % par rapport à 2018 ; les actionnaires du CAC 40 se voient actuellement répartir une enveloppe d’environ 60 milliards d’euros.

CHEZ VEOLIA :

En 2020, les dividendes augmentent de 9 % chez Véolia (1 € par action)

Exercice Date de détachement Date de paiement Dividende
2019 12/05/2020 14/05/2020 1,000 EUR
2018 14/05/2019 16/05/2019 0,920 EUR

Nombre d’actions au 31-12-2019 : 567,2 millions

« Veolia souhaite également augmenter encore le dividende dans les années à venir. La société vise un paiement de 1,30 € par action pour 2023, comme nous le lisons dans le communiqué de presse comme l’un des objectifs financiers pour 2023. »

Nous pourrons y penser en réglant nos factures d’eau, au moins à la Communauté d’Agglo du Boulonnais, à la Communauté Urbaine d’Arras, aux Communautés d’Agglo d’Hénin-Carvin et de Lens-Liévin, au Sabalfa (Bruaysis) et autres.

L’injonction de notre ministre Bruno Lemaire à restreindre les dividendes en cette période suffira-t-elle ? Et que deviendraient ces bénéfices s’ils n’étaient pas distribués ?

Souvenons nous aussi que les contrats de DSP avec Véolia dans les principales communautés du PdeC citées ci dessus, arrivent à échéance dans les 5 ans à venir, et que nos conseillers communautaires devront se ressaisir du dossier de l’eau et de l’assainissement.

 

 

Au printemps avec l’ infection

Bonjour aux visiteuses et  visiteurs de notre site

Le 3 janvier , nous vous souhaitions une belle année 2020. L’infection par le Coronavirus rend hypothétique l’évolution des projets de chacune et chacun.

L’épreuve que l’humanité vit actuellement modifiera t-elle son rapport aux équilibres naturels ? Y aura t-il de nouveaux engagements en faveur d’une gestion non marchande des services essentiels comme ceux de la santé et de l’eau ? Modestement nous continuerons à tenter d’apporter notre contribution à cette évolution.

Portez-vous bien

Les rédacteurs du site

Les assos et les élections municipales

Des associations ont interpelé les candidats aux élections municipales de leurs communes :

EN TOURAINE

« bonjour à tous,

 afin d’enrichir les débats lors des municipales 2020, nous avons envoyé  à de nombreux candidats un questionnaire sur la gestion de l’eau. Nous avons déjà reçu des réponses. Nous vous invitons à en prendre connaissance en allant visiter notre site.

cordialement

 la Présidente, Denise Ferrisse

https://www.eau-touraine.fr/

ps : ce message est envoyé aux adhérents et sympathisants ainsi qu’à la presse. »

DANS LE LAURAGAIS

« Nous faisons la même démarche dans la communauté de communes de Castelnaudary, pas très loin de Toulouse. Nous essayons de rencontrer les candidats de nos 43 communes, ce n’est pas facile mais on en profite pour les informer sur la régie publique ! En fait il ne s’agit pas d’un questionnaire mais d’un « Appel » que nous proposons aux candidats de rejoindre.

Plus d’infos par ici : http://www.eaubiencommunlauragais.fr

Fanny, pour l’association Eau Bien Commun Lauragais  »

DANS LE BRIANÇONNAIS

Bonjour,
Nous avons aussi distribué un questionnaire (ci-joint, pour info) aux candidats du Briançonnais (13 communes) et encouragé nos adhérents/amis à leur poser des questions dans les réunions publiques.
Les retours à ce jour sont … maigres (comme il y 6 ans) mais on sème !
Les réponses sont/seront placées sur notre site :  www.esb-briancon.org
Cordialement,
Yves MITTAINE  (président, Eau-Secours-Briançonnais)

13 juin 2020: Tribunal européen de la Nature

Le Tribunal européen des droits de la Nature : En défense des écosystèmes aquatiques, mené par la société civile, se tiendra le 13 juin 2020 à Marseille-France. De cette manière, le Tribunal entend faire face aux défis de la reconnaissance de l’écocide et des violations des droits de la nature dans la région.

Les cas de violation des droits de la nature concernant les écosystèmes aquatiques en Europe doivent être soumis avant le 11 décembre. Deux cas seront sélectionné en fonction d’un ensemble défini de critères.

Préparer les élections

France Eau Publique et son Manifeste pour une eau durable

A quelques mois des élections municipales 2014 , France Eau Publique (FEP) avait appelé les élu.e.s à s’emparer de l’eau pour en faire un levier démocratique de développement, en publiant son « Manifeste pour une eau durable : la gestion publique, un choix d’avenir pour les territoires ».

En 2020 nous serons appelé à voter à nouveau: une bonne raison pour revoir ce qui se disait alors et relancer nos démarches vers les « nouveaux » candidats

Porteuse de valeurs fortes, la gestion publique s’appuie sur l’engagement des élu.e.s au service de l’intérêt général, sans actionnaire à rémunérer. Source d’emploi local reposant sur un lien de proximité, elle garantit un pilotage local de la ressource, en toute transparence, pour faire de chaque citoyen et usager un acteur de la gestion de l’eau.

Voir davantage sur le site de FEP

 

Campagne « L’eau est un droit »

 Nous relayons l’appel de la coordination EAU Ile de france relatif à la campagne lancée en novembre 2019
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Bonjour,

j’attire votre attention sur la campagne « l’eau est un droit » à laquelle la Coordination EAU Île-de-France et la Coordination EAU bien commun France sont associées.

Voir ici la présentation de cette campagne:

http://z9p9.mjt.lu/nl2/z9p9/5rw60.html?m=AL4AAFWel5QAAchjyW4AAAhBT0QAAVH9u1UAAGJtAAYrkQBdzQ_sPX_vZFdOTbuD2uykk3nLrwAF6GQ&b=7d962243&e=c0a77fcd&x=MRzD4vf3VJ1yNRlQTaoepsaNVBa1OfdYMAvTEppO6Tw

Son lancement est prévu la semaine prochaine à l’occasion du salon des maires.

Cordialement, Jean-Claude Oliva

Coordination EAU Île-de-France

103 bis, rue de Charenton
75012 PARIS
Tel: 09 80 48 71 26

 

 

 

 

 

 

 

Bruxelles adhère au réseau « communauté bleue »

Ce réseau garantit le caractère public du gestionnaire et ses membres s’engagent à interdire l’’eau embouteillée dans les établissements publics et lors d’événements municipaux.

Parmi les principales villes actuelles du réseau: Berlin, Munich, Paris, Madrid  …..

bruxelles-adhere-au-reseau-communaute-bleue 

« A une époque où le monde est confronté aux conséquences du changement climatique, l’industrie de l’eau embouteillée nécessite des quantités massives de combustibles fossiles pour fabriquer et transporter son produit.

Une quantité importante d’eau est également nécessaire pour embouteiller de l’eau. Le processus de production nécessite de trois à cinq litres d’eau pour produire un litre d’eau embouteillée.

Afin de persuader les gens de dépenser jusqu’à 3 000 fois ce qu’ils dépensent pour l’eau du robinet, les compagnies d’eau embouteillée publicisent leurs produits comme étant une alternative plus sécuritaire et plus saine. Rien ne peut être plus loin de la vérité. »

 

 

Réunions du groupe arrageois

Sauf exception, le groupe arrageois se réunit le troisième mardi de chaque mois…. voir confirmation dans l’article « nos réunions à venir »

L’horaire de RV est désormais à  18h00

Le lieu de réunion est la Maison des Sociétés , près du Cours de Verdun à Arras

……………………………………………………………………………………………..

 

30.07.19 CCSPL du SIVOM du Béthunois

Nous  avons participé à la réunion de la commission consultative des services publics locaux CCSPL consacrée au service de l’eau potable ( production et distribution ) sur le secteur du SIVOM du Béthunois ( 19 communes sur 23 sont rattachés à ce service en REGIE ) .

Outre les élus compétents sur le sujet et les techniciens en charge du dossier, Y participait aussi un représentant de l’UFC que choisir, bien au fait du sujet , ce qui a rendu la réunion très intéressante.

Comme les années précédentes nous avons pu poser toutes les questions relatives à la consommation, au prix et à la facturation, aux impayés, au rendement du réseau, à la protection de la ressource et aux garanties en terme d’alimentation des usagers . Nos interlocuteurs ont apporté toutes les réponses possibles et ont montré une fois de plus que le service de l’eau en régie est possible, qu’il permet aux élus de conserver une connaissance approfondie de ce domaine de responsabilité .

La loi NOTre oblige que la compétence eau soit attribuée aux communautés d’agglomération à partir de l’an prochain et le SIVOM du Béthunois perdra sa compétence actuelle. C’est la CABBALR ( communauté d’agglo Béthune Bruay Artois Lys Romane ) qui aura en charge ce service comme elle l’a déjà pour certains secteurs géographiques et pour l’ensemble du service d’assainissement . Le personnel technique dédié sera repris par la CABBALR tout en étant maintenu dans les locaux techniques du secteur . Il faut savoir que l’ Association des maires ruraux de France avait engagé une action pour que ce transfert de compétence ne soit pas obligatoire mais les députés ne l’ont pas suivie.

Malgré tout, l’avenir est toujours incertain quant au regroupement des syndicats d’eau, avec les atermoiements du gouvernement, et les municipales de l’an prochain.L’agglo Béthune Bruay Artois Lys Romane est très hétérogène dans ses choix de gestion actuels et on peut supposer que le changement sera complexe d’une part, qu’il y aura des luttes d’influence suite aux élections d’autre part . Quel choix seront faits pour les divers contrats en Délégation de service public, pour la gestion des secteurs qui étaient en régie, etc? NB que certains contrats de DSP à Véolia ou à la SAUR courent jusqu’en 2032…. Sera t-il possible d’imaginer une harmonisation avant cette date? Le prix unique de l’eau sur l’ensemble de la communauté est une obligation à venir, avec une période de « lissage » qui pourrait être de 10 ans.

Eau…secours 62 sera t-elle réinvitée à participer à la future CCSPL de la communauté d’agglo? Y aura t-il des SOUS- CCSPL locales? Depuis 2013 nous avons été présents à celle du SIVOM du Béthunois et nous avons pu apprécier cette collaboration avec nos interlocuteurs convaincus comme nous de l’intérêt de garder ce service de l’eau en régie .