eau ... secours 62
Accueil du site > En France et dans le monde > Partout en France > Une plage privatisée

Une plage privatisée

La plus grande plage d’Europe est désormais privatisée. Veolia a obtenu la concession des cinq kilomètres de LA BAULE (Loire-Atlantique). Les commerçants comme la population s’interrogent sur les conséquences de cette gestion par une entreprise privée.

par eau ... secours 62 (25/06/2017)

2017-05-12 REMOUS La Baule : Veolia privatise la plage et provoque la colère des habitants par Marc Laimé, vendredi 12 mai 2017 @ 14:48

La plus grande plage d’Europe est désormais privatisée. Veolia a obtenu la concession des cinq kilomètres de La Baule (Loire-Atlantique). Les commerçants comme la population s’interrogent sur les conséquences de cette gestion par une entreprise privée.

Avec ses restaurants au bord de l’eau prisés des stars, La Baule est une des stations balnéaires les plus réputées de France (Loire-Atlantique). Ces établissements posés sur la plus grande plage d’Europe seront pourtant détruits l’an prochain et remplacés par des bâtiments démontables. Des constructions standardisées et un loyer en hausse d’au moins 57%. "On espère bien pouvoir être reconduits et pouvoir y arriver, mais il y a beaucoup de petits établissements pour qui ça va être compliqué", explique Stéphane Malhaire, gérant d’un restaurant sur la plage de La Baule.

Une première en France La raison ? La mairie vient de déléguer la gestion de sa plage pour douze ans à une entreprise privée. C’est désormais Veolia qui fixe les règles et les loyers. Une première en France. Se décharger d’une lourde tâche et s’éviter des négociations difficiles avec les gérants, c’est les raisons de ce choix fait par la mairie. Beaucoup d’habitants ont du mal à le comprendre. Si les redevances augmentent, c’est pour payer de futurs aménagements, se justifie Veolia. Mais le but reste bien de réaliser des bénéfices. Privatiser les plages pourrait-elle alors être une pratique qui s’impose en France ? (Rappel. De 2008 à 2015 Veolia Eau France a perdu 278 contrats de DSP. Saur en a récupéré 114, Suez 89, le reste est passé en régie). L’avenir radieux est En Marche...


Thématiques

Également dans cette rubrique

SPIP Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0