eau ... secours 62
Accueil du site > En France et dans le monde > Dans le monde > En Irlande...Décembre 2014

En Irlande...Décembre 2014

Les Irlandais ne veulent pas de facture d’eau !

Thierry Uso, du FAME ( Forum Alternatif Mondial de l’Eau), nous en livre des détails.

par eau ... secours 62 (24/12/2014)

Jusqu’à récemment, les irlandais payaient leur accès à l’eau par l’impôt sur le revenu et ils n’avaient pas de compteurs d’eau.

Le gouvernement irlandais a créé en 2013 une société appelée Irish Water qui a pour objectif d’installer des compteurs d’eau individuels partout dans le pays, un projet dont le coût est évalué à 540 millions d’euros. Une fois les compteurs d’eau installés, les ménages paieront l’accès à l’eau par une facture et non plus par l’impôt ; la partie fixe de la facture était annoncée à environ 400 euros par an. Le projet est supposé démarrer en janvier 2015.

Il y a de nombreux groupes qui luttent contre la facture d’eau partout dans le pays, indépendamment les uns des autres mais avec un objectif commun.

Tous ces groupes organisent des débats publics sur Irish Water, prévenant les gens de ne pas remplir le formulaire officiel pour l’installation du compteur d’eau. Le gouvernement espérait 2 millions de formulaires remplis en décembre mais il n’y en a pour l’instant que la moitié. En Irlande, le boycott est une action qui a eu du succés dans le passé, et par conséquent la même action est appliquée à nouveau lorsque les gens disent "nous ne paierons pas".

Il y a eu une grande manifestation à Dublin en novembre de plus de 100000 personnes un samedi contre la facture d’eau.

Quelques jours après, le gouvernement annonçait une réduction de la partie fixe de la facture à 160 euros par an.

La dernière manifestation a eu lieu un mercredi pour montrer au gouvernement que les gens pouvaient manifester aussi un jour non chômé. Il y a eu 100000 participants selon les organisateurs, 30000 selon la police et 50000 selon les médias. Les rues étaient pleines et il y a eu 2 arrestations uniquement parce que la police essayait d’empêcher certains groupes de rejoindre la manifestation. La manifestation a démarrée à 12h30 pour se terminer à 17h par un temps très froid et venteux. Il y avait une grande tribune avec des élus, des militants, des acteurs, des poètes qui ont fait des discours et ont chanté contre la facture d’eau.

Quelques jours avant, un sdf était mort de froid à quelques mètres du parlement irlandais, ce qui a profondément affecté beaucoup de gens et ce fut mentionné plusieurs fois par les intervenants à la tribune. Cette manifestation ne concernait pas seulement l’eau mais aussi l’austérité, les privatisations, l’émigration des jeunes. Avant la manifestation, les organisateurs se plaignaient que les principales chaines de télé essayaient de cacher le problème. Après la manifestation, toutes les chaines de télé en ont parlé. Beaucoup pensent que le gouvernement tombera avant les élections de 2016.

Quelques remarques :

— Irish Water est conseillée par Veolia

— les gens ont bien compris que la privatisation suivra la mise en place des compteurs et de la facture d’eau

— Il y a des "robins des bois" qui désinstallent les compteurs d’eau

— les médias à la botte du gouvernement expliquent qu’il y a beaucoup de fuites dans les réseaux de distribution d’eau potable et que ce problème sera mieux traité par le privé que par l’Etat

La prochaine manifestation est programmée pour le 31 janvier


Thématiques

Également dans cette rubrique

SPIP Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0