eau ... secours 62
Accueil du site > Eau bien commun > des constats , des réflexions

des constats , des réflexions

Les articles de cette rubrique

  • Le troisième laboratoire d’analyse des eaux français, implanté à Lille, coulé par la concurrence

    IPL Santé environnement durable (IPL-SED), implanté à Lille, vient d’annoncer le licenciement de 133 de ses 313 salariés le 1er avril prochain. Une catastrophe et un scandale majeur. Car IPL-SED, qui a connu ces dernières années une véritable descente aux enfers, est l’un des trois laboratoires privés qui réalisent chaque année des millions d’analyses de la qualité de l’eau du robinet pour le compte du ministère de la Santé. Or c’est la mise en concurrence forcée qui a été imposée au début des années 2000 par le gouvernement français à ce service public qui est à l’origine d’un désastre qui soumet désormais le contrôle de la qualité sanitaire de l’eau potable à l’impératif de la rentabilité forcenée.

  • Les avantages d’une gestion publique de l’eau

    Les citoyens sont trop souvent tenus éloignés des choix qui organisent leur quotidien et pour lesquels ils payent des impôts, des taxes, des redevances , des abonnements ou des factures de consommation. Concernant l’accès à l’eau potable, l’association eau...secours 62 a multiplié depuis 2 ans les manifestations pour présenter la situation sur notre territoire et pour promouvoir les avantages d’une gestion publique sous la forme d’une régie. Voici un argumentaire qui présente en quoi la régie est une solution plus démocratique et moins coûteuse pour les usagers de l’eau.

  • Fuites d’eau : qui est responsable ?

    Les compagnies privées de distribution Veolia Eau et Lyonnaise des Eaux (Suez), qui alimentent les deux tiers des grandes villes, ne s’estiment pas responsables des fuites (parfois très importantes) et des gaspillages d’eau dans ces grandes villes.

  • L’eau n’est pas à vendre : pour une gestion publique de l’eau en France

    Message de Danielle Mitterand au congrès des maires de France, le 17 novembre 2009.

SPIP Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0